Toute la journée du 19 mars 2015 en photos

Un reportage photo a été assuré toute la journée du 19 mars 2015 pour le 70e anniversaire de la mort de Marcel Callo. Retrouvez, ci-dessous, les albums réalisés sur la page Facebook de l’évènement : http://www.facebook.com/marcelcallo70ansapres.

> Cliquez sur les titres des albums pour vous y rendre… Accès possible même sans inscription sur Facebook.

  • Fresque Marcel Callo
    Au pied de la Basilique ND de Bonne Nouvelle de Rennes, le collectif de graffeur La Crèmerie réalise une fresque de 40 mètres sur l’histoire du bienheureux Marcel Callo.
Fresque Marcel Callo, place Sainte-Anne à Rennes
La fresque Marcel Callo, place Sainte-Anne à Rennes, en cours de finition par les graffeurs.

 

  • Visite de Rennes sur les pas de Marcel Callo
    L’Office du tourisme de Rennes a créé une nouvelle visite de la ville autour du personnage de Marcel Callo et de la ville pendant la Seconde Guerre Mondiale. Une délégation en lien avec Marcel Callo a inauguré cette visite, animée par Gilles Brohan, responsable du service « Rennes, métropole d’art et d’histoire » de l’Office du Tourisme.
Visite guidée
Début de la visite guidée sur les pas de Marcel Callo, au monument des martyrs de la résistance et du nazisme à Rennes

 

Inauguration fresque
Mgr d’Ornellas trace une croix à la bombe sur la fresque pour son inauguration.

 

  • Messe d’action de grâce pour Marcel Callo
    Dans cette Basilique Notre-Dame de Bonne Nouvelle, à l’époque nommé Saint-Aubin, Marcel Callo a été baptisé et assistait à la Messe tous les jours avant d’aller travailler à l’imprimerie. Messe présidée par Mgr d’Ornellas.
Messe
Messe d’action de Grâce pour Marcel Callo, dans l’église où il a été baptisé et où il assistait à la messe tous les jours avant d’aller travailler

 

Concert hommage
Concert hommage

 

Publicités

Une réflexion sur “Toute la journée du 19 mars 2015 en photos

  1. Marguerite, la fiancée de Marcel, figure en bonne place sur la belle fresque racontant la vie de Marcel Callo. Aussi je vous livre ce qu’elle a écrit le 20 juillet 1989, jour de la Ste Marguerite :  » (Marcel et elle), ils ne sont séparés que pour un moment, spirituellement sur le chemin qui va à Dieu il reste là près de moi pour me défendre (publiquement) et m’aider à monter vers Dieu en entraînant les autres, c’est mon seul but ». D. Morin

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s