Sortie du documentaire « Marcel Callo, l’histoire d’un rennais »

151027_Marcel Callo histoire d'un rennais
Antoine Vaz, chef dans le groupe Marcel Callo des Scouts Unitaire de France à Rennes

Voilà enfin le documentaire qui revient de façon approfondie sur le 70e anniversaire de la mort du bienheureux Marcel Callo. Emmanuel Massou, le réalisateur des Productions du Regard, a suivi les festivités du 19 mars 2015 à Rennes, la création de la fresque de la place Saint-Anne… jusqu’à son démontage début octobre, et a rencontré les témoins clé de cette aventure.

> VOIR LA VIDÉO (HD)

Le film est diffusé en novembre sur TVR :

  • les samedis 7 et 14 nov. : 11h et 14h30
  • les dimanches 1, 8 et 15 nov. : 11h30

Présentation par Emmanuel Massou, réalisateur de « Marcel Callo, l’histoire d’un rennais »

Marcel Callo est pour de nombreux chrétiens d’Ille-et-Vilaine un homme de Foi. Mais pour la majorité des Rennais, le visage lisse, le regard ingénu surmonté de petites lunettes rondes du jeune Marcel… n’évoque rien ! 70 ans après la libération des camps extermination où il a trouvé la mort, l’archevêque de Rennes a décidé de redonner à Marcel Callo l’influence qu’il n’aurait jamais du perdre.

Marcel Callo, est mort pour avoir été jugé « trop catholique ». Son militantisme trop véhément a déclenché le courroux de ces tortionnaires, qui ont aggravé les conditions de sa détention, jusqu’à provoquer sa mort. C’est ce courage inouï, intemporel, que Thomas Gueydier, chargé de mission du Diocèse de Rennes, s’efforce à rappeler aux Rennais. Pour initier cet élan, il fallait un déclic, un évènement. la rencontre fortuite avec un collectif d’artistes graffeurs rennais, La Crèmerie, constituera cet élément déclencheur. Défié par Thomas Gueydier, les grapheurs vont réaliser le 19 mars un fresque géante de 40 m de large. Depuis, cette vision contemporaine de Marcel Callo, en plusieurs tableaux, interpelle les rennais qui transitent nombreux chaque jour de la rue de St-Malo à la place Ste-Anne.

Ce reportage est construit comme une déambulation dans le Rennes d’aujourd’hui, fortement imprimé de la jeunesse de Marcel Callo, dans les pas de trois témoins, trois rennais, pour qui ce jeune héros malgré lui constitue aujourd’hui une source d’inspiration.

Démontage de la fresque sur Marcel Callo à Rennes

Lundi 5 octobre, la palissade sur laquelle avec été réalisée la fresque racontant l’histoire du bienheureux Marcel Callo, au centre de Rennes, a été démontée par les ouvriers du chantier du Couvent des Jacobins. Elle va être transportée et remontée dans le collège Marcel Callo de Nogent sur Marne.

Suivez ce moment grâce au « time-lapse » réalisé par Les Productions du Regard, qui préparent un documentaire sur le personnage de Marcel Callo.

> Voir aussi La fresque sur Marcel Callo bientôt déplacée !

151006_Démontage IMG_2049//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

La fresque sur Marcel Callo bientôt déplacée !

Des élèves de l'école Marcel Callo de Rennes assiste aux derniers coups de bombes
Le collectif rennais la Crèmerie termine la fresque le jour de son inauguration, devant un groupe d’enfants de l’école Marcel Callo de Rennes.

Nouveau rebondissement dans l’actualité de la place Sainte-Anne à Rennes : la fresque sur le bienheureux Marcel Callo déménagera le 5 octobre vers la Picardie !

Depuis mars dernier et les 70 ans de la mort de Marcel Callo à Rennes, la fresque géante sur l’histoire du bienheureux est restée, témoin fidèle de cet évènement, au cœur du vieux Rennes. Chose étonnante : elle a été préservée des graffs qui bien souvent ne tardent pas à recouvrir ces œuvrent éphémères. Depuis,la place était revenue dans l’actualité : fermeture de la Basilique Notre-Dame de Bonne Nouvelle pour cause de fissures causées par les travaux du métro, découverte de la dépouille de Louise de Quengo dans les travaux du Couvent des jacobins, derrière la palissade où a été réalisée la fresque.

Des collégiens de la région parisienne vont découvrir Marcel Callo

Bonne nouvelle : un collège, tenu par les Apprentis d’Auteuil à Nogent-sur-Oise et baptisé Marcel Callo, est intéressé par récupérer la fresque ! La palissade, sur laquelle elle est peinte, devrait être bientôt démontée et transférée vers ce nouveau lieu où elle sera préservée des outrages du temps. Une fin inattendue  pour une réalisation artistique dont la durée de vie initiale était plus que limitée.
//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

150928_logo AAFondation catholique reconnue d’utilité publique,
acteur engagé de la prévention et de la protection de l’enfance,
Apprentis d’Auteuil
accompagne près de 30 000 jeunes et familles
dans plus de 200 établissements.
Ces jeunes lui sont confiés par leur famille ou par l’Aide sociale à l’enfance.
La fondation dispense 85 formations professionnelles dans 17 filières.

Les membres de l’équipe pédagogique comptent sur l’œuvre d’art éphémère réalisée à Rennes pour faire découvrir à leurs élèves la vie de ce jeune apprenti, laïc, scout, jociste, fiancé et profondément croyant qui s’engagea jusqu’au bout, aux côtés de ses camarades. Marie-Dominique  Wyttynck,  l’animatrice  pastorale  du  collège, qui a découvert la fresque lors d’un séjour à Rennes, programme déjà un pèlerinage avec ses élèves sur les pas de Marcel Callo à  l’Ascension pour faire découvrir entre autres lieux aux jeunes Picards la Basilique Notre-Dame de Bonne Nouvelle, où Marcel Callo avait l’habitude de prier tous les jours avant de partir pour l’Allemagne.

Une transmission avant la suite du projet

Pour le diocèse, ce déplacement a beaucoup de signification. « Cela permettra d’abord de conserver le formidable travail de l’artiste Mya et de son équipe de la Crèmerie, qui allait être un jour ou l’autre détérioré », explique Thomas Gueydier, chargé de mission auprès de l’Archevêque de Rennes. En outre, nous sommes heureux de transmettre à d’autres ce que nous avons reçu : Marcel Callo et son formidable message de paix, de fraternité et de foi,  toujours  d’actualité.  Le  Bienheureux  rennais  rayonne  au-delà  de  Rennes.  Nous  le savions déjà. En voici une nouvelle preuve. »

« Dès la réouverture de la Basilique, que nous espérons imminente, Mya et son équipe continueront ce qu’ils avaient commencé », annonce Thomas Gueydier. « Ils réaliseront les  derniers  éléments  de  la  fresque  à  l’intérieur  de  la  Basilique.  Il  était  prévu  et programmé que cela soit fait au lendemain du 19 mars. Ces nouveaux éléments resteront donc sur place et dévoileront la dimension spirituelle et surnaturelle de la vie de Marcel Callo dans le même style que la fresque. C’est cela le miracle de l’Eternité : l’éphémère devient immortel ! »

Soutenez la réalisation d’un film sur Marcel Callo

Lors du 70e anniversaire de la mort de Marcel Callo, en mars dernier, est né le projet de réaliser un film sur cet évènement et la personnalité atypique du jeune rennais mort en camp de concentration au nom de sa foi. Aujourd’hui, vous pouvez aidez ce projet en devenant co-producteur de ce film !

Interview fresque
Interview de l’artiste coordinateur de la fresque sur Marcel Callo, par l’équipe des productions du Regard le 19 mars 2015.

L’histoire : Emmanuel Massou, réalisateur de l’association des Productions du regard, a été séduit par la force de témoignage du bienheureux Marcel Callo. L’évènement du 19 mars 2015 à Rennes était aussi riche en images fortes : la réalisation d’une fresque géante, la visite de Rennes sur les pas du jeune rennais, la célébration à Notre-Dame de Bonne Nouvelle avec des représentants des mouvements de jeunesse de Marcel… Il a tout de suite décidé de suivre ces manifestations avec sa caméra.

Le projet : réaliser un documentaire de 30 minutes sur la vie de Marcel Callo, pour une diffusion en télévision puis en DVD.

Votre participation : afin de faire mieux connaître le message de Marcel Callo et de soutenir la réalisation de ce documentaire, une collecte de fonds sur le site http://www.christ-funding.com vient tout juste d’être lancée. En échange de votre don, vous pourrez recevoir un ou plusieurs DVD des films récents de l’association Les Productions du regard.
> Rendez-vous sur cette page : https://www.christ-funding.com/fr/Marcel_Callo

Quel témoignage de Marcel Callo pour les jeunes aujourd’hui ?

Le « Mag des jeunes » du 25 mars 2015 sur RCF Alpha s’interrogeait sur le message que le bienheureux Marcel Callo peut apporter encore aujourd’hui aux jeunes. Gabrielle Wassmer, responsable diocésaine de la Pastorale des jeunes / Silo, recevait trois jeunes des mouvements dans lesquels Marcel Callo étaient lui-même engagé.

> Écoutez l’émission : http://silo.asso.fr/mag-jeunes-3-marcel-callo/

Les invités :

  • Marie Frontaine, responsable diocésaine du Mouvement Eucharistique des Jeunes
  • François Lanoë, du groupe Scout Unitaire de France « Marcel Callo » à Rennes
  • Samuel Rubin, de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne

Trois jeunes qui sont touchés par la vie de Marcel Callo : le sens du service des autres et de l’engagement pour faire bouger les choses, l’aide auprès de ses camarades de travail et la réaction à l’injustice, la confiance dans le Christ et sa pratique de la prière et de l’Eucharistie.

140 m de graff à Rennes : découvrez la fresque complète sur Marcel Callo !

Le 19 mars 2015 était inauguré une grande fresque hommage à Marcel Callo, réalisée par des graffeurs au pied de la basilique Notre-Dame de Bonne-Nouvelle. Terminée quelques jours plus tard, découvrez ici le fresque dans sa totalité.

Fresque Marcel Callo_complète_3

Cinq graffeurs du collectif rennais La Crèmerie ont réalisé cette fresque, à la demande du diocèse de Rennes et de la Ville de Rennes. Le coordinateur du groupe, de son nom d’artiste-peintre Mya, avait rencontré auparavant Mgr Pierre d’Ornellas pour échanger sur le thème de la fresque et imaginer les différentes scènes. Les artistes ont ensuite eu carte blanche pour la création de l’œuvre.

Pour voir la fresque en détail et en plein écran

> http://www.closr.it/s/w/xxm/

Cliquez sur le lien ci-dessus pour afficher la fresque dans un module spécial qui vous permettra de vous déplacer dans la fresque en grand format et de suivre une visite guidée (en cliquant sur l’icône triangle).

Constituée de 8 scènes, la fresque se lit de droite à gauche

Fresque Marcel Callo_S1-2 1/ C’est l’histoire d’un Rennais né en 1921…
Fresque Marcel Callo_S2-2 2/ L’enfance de Marcel Callo à Rennes
Fresque Marcel Callo_S3-2 3/ L’imprimerie où il travaille en tant qu’ouvrier typographe
Fresque Marcel Callo_S4-2 4/ Le bombardement de Rennes du 8 mars 1943
Fresque Marcel Callo_S5-2 5/ Marcel et sa fiancée, Marguerite, au moment de son départ pour l’Allemagne, séparés par la croix en fleur d’immortelles qui symbolise son engagement religieux
Fresque Marcel Callo_S6-2 6/ Le départ pour le service du Travail Obligatoire
Fresque Marcel Callo_S7-2 7/ En Allemagne, Marcel est emprisonné car il continue son engagement de jociste
Fresque Marcel Callo_S8-2 8/ Marcel Callo meurt en mars 1945 au camp de concentration de Mauthausen

« Marcel Callo : le graff d’une vie » : la vidéo de la réalisation de la fresque

Une réalisation de Lou-Kevin Roquais pour Les Productions du regard.

Quelques photos sur la réalisation de la fresque

Peinture et bombes
Peinture et bombes en action place Sainte-Anne à Rennes le 19 mars 2015
Mya, le graffeur qui a coordonné la fresque
Mya, le graffeur qui a coordonné la fresque
Des élèves de l'école Marcel Callo de Rennes assistent aux derniers coups de bombes
Des élèves de l’école Marcel Callo de Rennes assistent aux derniers coups de bombes
Mya échange avec Mgr d'Ornellas
Mya échange avec Mgr d’Ornellas lors de l’inauguration
L'équipe des graffeurs La Crèmerie qui ont réalisé la fresque, avec Mgr d'Ornellas
L’équipe des graffeurs La Crèmerie qui ont réalisé la fresque, avec Mgr d’Ornellas
Mya et Mgr d'Ornellas
Mya et Mgr d’Ornellas
Fresque Marcel Callo
Mya rencontre une sœur de Marcel Callo et la fille d’un de ses compagnons de captivité (Fernand Morin)

Une exposition sur Marcel Callo à la Maison diocésaine de Rennes

Expo Marcel Callo

Jusqu’au 24 avril, le service des Archives historiques du diocèse de Rennes présente une exposition dans les couloirs de la Maison diocésaine, avec de nombreux documents historiques.

François-Xavier Lemercier, du service des Archives historiques du diocèse de Rennes, présente en 5 panneaux la vie du bienheureux Marcel Callo. Rapide résumé de la vie du jeune rennais, cette exposition est surtout l’occasion de présenter au public de nombreux documents conservés dans les archives du diocèse. Ces photos en noir et blanc font revivre les différentes étapes du parcours de Marcel Callo, de son enfance à sa captivité en Allemagne. Le dernier panneau évoque les hommages rendus et la célébration de sa béatification à Rome en 1987 par le pape Jean-Paul II.

> A VOIR : jusqu’au vendredi 24 avril, à la Maison diocésaine au 45 rue de Brest, à Rennes. Ouverture : 8h30-20h15 en semaine, 8h30-12h le samedi. Entrée gratuite.

La basilique Notre-Dame de Bonne Nouvelle à Rennes, bientôt dotée d’un clocher ?

Émotion chez tous les Rennais : la basilique Notre-Dame de Bonne Nouvelle, aussi dénommée église Saint-Aubin, serait enfin dotée d’un clocher à sa mesure ?

Des experts l’ont effectivement laissé entendre, appelés à son chevet suite à la découverte d’une fissure importante dans le bâtiment. Un aboutissement à cette construction du centre historique de Rennes, attendu depuis 1904 !

> LIRE tout l’article sur le site du diocèse.

(Article rédigé le 1er avril 2015🙂

Thomas Gueydier raconte Marcel Callo : 2 émissions à écouter

Thomas Gueydier a été chargé par Mgr d’Ornellas d’organiser le 70e anniversaire de la mort du bienheureux Marcel Callo, le 19 mars 2015 à Rennes. En deux émissions sur la radio RCF Alpha, il revient sur l’histoire du jeune ouvrier rennais mort en camp de concentration en Allemagne.

RCF Alpha_Bloc logo infos

ou sur http://rcf.fr/spiritualite/au-coeur-de-la-foi.

Report des animations autour de Marcel Callo

Suite à la découverte de fissures dans la basilique Notre-Dame de Bonne Nouvelle, les animations prévues autour de l’anniversaire de la mort de Marcel Callo sont reportées à une date ultérieures.

Le 20 mars, lendemain des festivités autour de Marcel Callo, la basilique a été fermée au public suite à la découverte de fissures à plusieurs endroits dans l’édifice. Les célébrations religieuses étant interdites dans l’église, les animations prévues aussi à l’intérieur après le 19 mars sont reportées à une date indéterminée. Il s’agit :

  • des projections du film « Un ciel en enfer »
  • du parachèvement de la fresque dédiée à Marcel Callo à l’intérieur de la Basilique et de la réalisation d’un tableau consacré à son entrée au Paradis

> Dès que les services publics autoriseront à nouveau l’accès au bâtiment, vous serez avertis de la reprise des animations.

En attendant, passez découvrir la fresque géante qui longe l’église place Sainte-Anne : elle est enfin totalement terminée !